Aromathérapie et Huiles Essentielles à Montpellier

La première chose à savoir concernant les huiles essentielles, c'est qu'elles ne sont pas et loin s'en faut, toutes de la même qualité! Il existe des huiles de catégorie commerciale, d'autres 100 % pures et 100 % naturelles, et enfin des huiles de haute qualité ou très haute qualité, la plupart du temps chémotypées, qui sont les seules qui devraient être utilisées en cosmétique et en thérapeutique.

Il faut savoir aussi que le label biologique ne garantit pas toujours la qualité de l'huile essentielle.

Certaines huiles coupées, dénaturées, associées à des produits chimiques peuvent s'avérer irritantes, allergisantes et toxiques pour la peau.

Précautions d'emploi des huiles essentielles

Ce chapitre ne se veut pas exhaustif. Il ne détaillera pas l'ensemble des contre indications ou précautions d'usage des huiles essentielles mais rappelle qu'on ne s'improvise pas aromathérapeute !

La connaissance des huiles essentielles nécessite de longues années d'apprentissage et d'expérimentation et...de patience car elles sont longues à délivrer leur secret... et les distillateurs amoureux de la Terre et du végétal , les passionnés des essences en savent quelque chose...et pour ma part, j'ai l'humilité de penser que je n'en suis qu'au tout début de l'aventure, mais j'ai à coeur de transmettre ce que j'ai appris.

Comme toute pharmacopée, les huiles essentielles nécessitent quelques précautions d'emploi et leur utilisation chez la femme enceinte ou allaitante et les petits enfants est soumise à restriction. Pour ne citer qu'un exemple, l'emploi des huiles essentielles contenant des cétones (comme la menthe poivrée, le romarin à camphre ou à verbénone), en raison de leur risque de neurotoxicité, sont alors contre indiqués.

Chez les enfants avant 30 mois, l'huile essentielle de menthe poivrée ne doit pas être appliquée à proximité du cou, de la nuque ou du visage en raison du risque de spasme laryngé. Il convient donc de ne pas perdre de vue que si les huiles essentielles sont bien souvent d'une remarquable efficacité, leur risque de toxicité est bien réel en cas de mésusage. 

Certains effets secondaires sont à connaître plus particulièrement en dermatologie : la photosensibilité, la dermocausticité et les risques d'allergies cutanées. Il faut éviter l'exposition solaire pendant 24 h après application de certaines huiles essentielles, les zestes d'agrumes (citron, mandarine, clémentine, combawa, pamplemousse) notamment. La bergamote est aussi photosensibilisante par voie interne. De plus, certaines huiles essentielles dermocaustiques, doivent impérativement être diluées (20% HE max pour 80% Huile végétale) avant d'être appliquées sur la peau. C'est le cas des HE contenant des phénols aromatiques, et les aldéhydes aromatiques. Pour ce qui est des réactions allergiques, elles dépendent du terrain du patient. Toutefois, les molécules les plus responsables des phénomènes allergiques sont les lactones sesquiterpéniques, l'aldéhyde cinnamique, les phénylpropanoides,et les hydroperoxydes. 

Sur terrain allergique avéré, et en cas de nécessité, des tests cutanés au plis du coude pourront être effectués et la voie digestive de prise des huiles essentielles s'avère préférable à l'application cutanée, exception faite d'une goutte sous la plante des pieds. 

Encore une fois, la vigilance s'impose pour la sélection d'huiles essentielles de qualité irréprochable. Les huiles essentielles d'espèce botaniquement certifiée, chémotypée, de plante sauvage ou issue de l'agriculture biologique, la qualité de la distillation, une huile 100% naturelle (sans produit chimique) et 100% pures (exemptes de l'ajout d'autres Huiles essentielles de qualité proche) sont autant de critères qui orientent vers la qualité d'une huile essentielle.

Le conseil de votre aromathérapeute, qui plus est s'il connaît le producteur d'huiles essentielles, sa qualité humaine et éthique guidera efficacement votre choix. 

En effet, il conviendra de faire la différence entre allergies cutanées vraies et irritation ou intolérance en lien avec l'application d'une huile frelatée ou un mésusage. 

NoteAromathérapie5.005basée sur18visiteurs
Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Dr Ligeron : 04 99 66 87 56
Dr Rauzy : 04 67 58 58 55
Prendre rendez-vous en ligne