Centre de Dermatologie Médicale à Castelnau-le-Lez (Clinique du Parc)

Consultation de dermatologie médicale par le Dr Ligeron

Consultation de Dermatologie 

Consultation de 15 à 30 minutes

Dépistage annuel des grains de beauté conseillé

Pathologies cutanées et du cuir chevelu

Mon expérience de dermatologue, le Médecin : un Médiateur (Docteur Claire Ligeron)

Installée depuis 2001, mon expérience de la dermatologie en tant que médecine scientifique et analytique a été enrichie par l'apport des médecines naturelles et énergétiques. Loin de s'opposer, ces visions se sont avérées très complémentaires dans une discipline où peu de thérapeutiques étaient à disposition en dehors de la corticothérapie locale ou de la vitamine D, des cyclines ou du roaccutane...Plus encore, j'ai observé que ces traitements symptômatiques, s'ils pouvaient être utiles dans certains cas, entraînaient aussi beaucoup d'effets secondaires et n'avaient dans bien des cas, qu'un rôle au mieux suspensif ...J'ai alors axé mes recherches et approfondi mes connaissances dans le sens de l'aspect psychoémotionnel des maladies cutanées. La peau cherche à dire...écoutons! Et écoutons en profondeur ce que les rêves ont à nous transmettre comme messages et que le Moi conscient ne peut ou ne veut entendre. Au coeur de nos rêves, une merveilleuse Sagesse cherche à apaiser nos conflits, à réunir nos opposés, nous met en lien avec les Autres et avec l'Univers. 

Enfin, j'ai croisé le chemin des huiles essentielles...ou plutôt, j'ai le sentiment qu'elles sont venues me chercher, tant elles ont transformé ma Vie, ces concentrées de Vie! Lipophiles, elles ont une grande affinité pour la peau qui représente un interface de choix pour leur utilisation. Et si elles nécessitent pour une utilisation  optimale et sécurisée de solides connaissances, et doivent être utilisées avec prudence (chez les bébés, les nourrissons, les femmes enceintes, les asthmatiques, les personnes allergiques notamment), elles peuvent être très utiles en dermatologie dans les pathologies infectieuses (herpès, mycoses..), la prise en charge de l'acné, la reconstitution du microbiote cutané, la prise en charge psychoémotionnelle, pour ne citer qu'elles... 

Prendre rendez vous, choisir votre dermatologue

Nous sommes là sur un point qui fait grincer bien des dents...avec un constat évident : il est bien difficile d'obtenir un rendez vous chez un dermatologue! En raison de la demande en constante augmentation de soins, du peu de nouveaux dermatologues (et là, le numerus clausus des médecins fixé par le gouvernement est en cause), de la diversification des soins en dermatologie, les délais de rendez vous sont très importants et mieux vaut anticiper à 6 mois vos rendez vous. Toutefois, une éruption cutanée aigue, une lésion pigmentée inquiétante sont des demandes urgentes à traiter. Nos assistantes seront à votre écoute et proposerons l'envoi d'une photo dans un premier temps, suivie d'un rendez vous rajouté au planning dans la mesure des possibles (!). L'organisation du système de soins à venir nécessitera beaucoup de discipline et d'honnêteté pour que les vraies situations de détresse puissent être correctement gérées. Les lignes qui suivent vous aideront à clarifier votre demande. Nos assistantes vous aideront dans cette démarche.

Mes consultations dermatologiques sont de triple nature :


  • Consultation de dépistage ou de contrôle régulier des lésions pigmentées. On appelle lésions pigmentées, des taches brunes de contours plus ou moins réguliers. Elles peuvent correspondre à des lésions bénignes telles que les naevi (nom scientifique du grain de beauté), les lentigos (taches solaires), ou à des lésions précancéreuses ou cancéreuses. Cette consultation est de première importance. Dans certains cas, je serai amenée à pratiquer une exérèse chirurgicale ou une biopsie de la lésion.

 

  • Consultation des dermatoses inflammatoires qui nécessiteront une prise en charge laser : traitement par laser vasculaire de la couperose ou de la rosacée, des kératoses pilaires, traitement par laser épilatoire des maladies de Verneuilh, traitement par laser remodelage des vergetures ou des cicatrices de profondeur moyenne dans l'acné.

 

  • Dans tous les autres cas, mes consultations sont orientées vers une prise en charge globale et si possible naturelle des pathologies cutanées.  Elles consisteront en une interprétation fine de l'affection cutanée, la recherche de l'organe cible (le foie si allergie urticaire acné, le tube digestif si acné ou rosacée avec dépistage d'un terrain acide), la recherche d'un rééquilibrage du système neurovégétatif et des émotions, un dépistage du terrain neuroendocrinien, l'instauration d'une hygiène alimentaire adaptée et parfois stricte, la reminéralisation par l'apport d'oligoéléments. Et à toutes ses étapes, les huiles essentielles et végétales seront nos alliées ! Dans certains cas, je vous proposerai la contemplation de vos rêves pour ouvrir à la guérison et vous accompagner sur un chemin d'évolution.  Il faut du temps pour guérir une maladie cutanée et cela va à l'encontre du mode de pensée actuelle qui voudrait que le corps réponde d'un coup de baguette magique! "La peau est ce qu'on a de plus profond", disait Paul Valéry et le corps n'est pas une machine. il faut oser le rencontrer, en profondeur, comprendre le cercle vicieux des dérèglements et entrer dans un cercle vertueux. Et cela vaut vraiment le coup d'oser un changement de nos mentalités vers plus d'ouverture et d'accueil envers l'Autre qu'est notre corps ! Vous l'avez compris, si vous souhaitez du" tout de suite ", des antibiotiques à gogo, des cosmétiques chimiques, des peelings chimiques, je ne pourrai pas vous aider. Si vous êtes engagés dans une démarche de soigner autrement et êtes motivés par le respect des écosytèmes, le vôtre (votre flore bactérienne cutanée, respiratoire et digestive) et celui de la planète, alors je serai en joie de vous porter mon aide. Sachez aussi que nos assistantes sont impliquées dans cette démarche et pratiquent des soins du visage et massages aromatiques. D'ores et déjà, je m'excuse auprès des patients dont l'approche de soins serait différente (et c'est bien aussi !), mais je pense vraiment que l'on ne pratique bien que ce que l'on aime et que ce que l'on a expérimenté en pleine conscience.

 

Quelques pistes de compréhension sur la dermatologie : 


La dermatologie est une discipline exigente. Elle comporte 3 aspects bien différents. 

  • Le dépistage des lésions cutanées cancéreuses

L'excès de soleil, les coups de soleil, dans la petite enfance et à tout âge, sont le facteur de risque le plus important de l'apparition des cancers cutanés. Les peaux les plus à risque sont celles qui sont claires (on parle de phototype clair: le blond aux yeux bleus ou la peau rousse) ou couvertes de grains de beauté, ou présentant multiples taches pigmentées en lien avec le photovieillisement. Parmi ces cancers, le Mélanome, en constante augmentation au niveau mondial, est le plus dangereux. On peut citer aussi par ordre de fréquence le carcinome basocellulaire,le carcinome épidermoide et d'autres plus rares comme la maladie de bowen, le carcinome de Merckel, les sarcomes...  Ce dépistage clinique, à effectuer une fois voire 2 à 3 fois par an nécessite un examen complet de la peau et des muqueuses et sera complété par un examen dermatoscopique. La dermatoscopie, qui utilise une sorte de loupe grossissante, permet l'analyse fine des lésions pigmentées de la peau. 

 

  • La prise en charge des maladies inflammatoires de la peau

Acné, eczéma, dermite séborrhéique, rosacée, psoriasis pour ne citer que les plus fréquentes et le diagnostic d'atteintes cutanées plus rares comme les pathologies autoimmunes : le lupus, la sarcoidose, la sclérodermie, la dermatomyosite, la pelade, le vitiligo...certaines pouvant s'associer à des symptômes généraux par atteinte de plusieurs organes. C'est dire la complexité de cette discipline et la nécessité de prendre du temps pour l'écoute du patient et l'analyse profonde et souvent multifactorielle des causes de la maladie.

 

  • Le soin et la beauté de la peau, le maintien de sa vitalité.

Comme je tenterai de le démontrer, la peau étant le reflet de notre âme et du bon fonctionnement de notre corps en tant qu'écosystème, il est illusoire de penser qu'avoir une peau lumineuse revient à appliquer des cosmétiques, encore moins des cosmétiques chimiques. N'oublions pas que notre peau est un merveilleux organe, dont il convient de prendre soin, comme on prend soin de ce et  ceux que l'on aime. La peau est sensible à la caresse, au regard tendre que l'on va lui porter. Elle souffre de se voir continuellement agressée par des peelings, gommages, ajouts de couches supplémentaires de cosmétiques chimiques. (après le gommage, l'hydratant, après l'hydratant , le sérum...!!!) L'influence des publicités cosmétiques poussent de plus en plus de jeunes adultes (notamment jeunes femmes) à consommer toujours plus et toujours plus mal, de produits de synthèse parfumés, de couvrant...et le résultat en est...une peau de plus en plus terne, de plus en plus rouge ou desséchée, voire l'apparition de comédons et de kystes. Quelle tristesse quand Dame nature, depuis des millénaires, a livré ses secrets de beauté...et quelle chance de recroiser le chemin de son infinie sagesse à travers les huiles végétales et les huiles essentielles...!

  

La Peau et fonction d'interface


La Peau est une interface d'une merveilleuse complexité. Ses liens avec les systèmes nerveux, immunitaire et endocrinien ne sont plus à démontrer, au point que l'on parle maintenant du SNIC "système neuro immuno cutané". La surface cutanée représentant en moyenne 1,7 M2, est constituée de 3 couches :

coupe de peau
Coupe transversale de la peau: By Don Bliss (artist) [Public domain], via Wikimedia Commons

 

  •  Epiderme (lui-même divisé de la surface à la profondeur en une couche cornée, granuleuse, épineuse, basale)
  •  Derme (papillaire, réticulaire)
  •  Hypoderme

Ses rôles de régulation interne et externe sont multiples.

- Maintien de la température corporelle, absorption des rayonnements visibles, UV, infrarouges. Cette fonction varie en fonction des modifications de la  couleur de la peau, la sécrétion de sueur ou l'évaporation de l'eau.

- Protection. Le tissu cutané est doué de régénération, de cicatrisation. Il est une barrière de protection pour les organes internes et joue le rôle d'interface entre les milieux extérieur et intérieur, permettant ainsi de limiter la perte d'eau et d'assurer la protection des fluides de l'organisme (sang, lymphe). Elle assure la protection contre le rayonnement solaire via les mélanocytes. 

- Perception. La peau est l'organe du toucher, si fondamental pour le développement psychoémotionnel du nourrisson et le bien être de l'individu. Via les nocicepteurs, récepteurs à la pression, au toucher, à la température, les informations reçues par l'organe peau sont transmises par deux types de canaux le long de la colonne vertébrale jusqu'au thalamus. 

- Immunité. Les cellules dendritiques de la peau, appelées cellules de Langerhans, sont des cellules présentatrices des antigènes.

- Réservoir sanguin et lymphatique. Le derme contient un réseau de vaisseaux qui véhiculent 10% du volume sanguin chez l'adulte! Pendant un exercice physique, ces vaisseaux se contractent et chassent le sang vers les muscles.

- Synthèse de vitamine D. C'est sous l'effet des UVB, que cette vitamine et hormone est synthétisée dans les couches basale et épineuse de l'épiderme à partir d'un dérivé du cholestérol. La vitamine D est à la fois une vitamine, car elle est en partie apportée par l'alimentation, mais aussi une hormone. En effet, transformée en sa forme la plus active dans le foie, puis transportée dans le sang, elle se comporte comme un messager chimique en agissant à distance de son site de production (au niveau des reins, des os). Elle est nécessaire à la croissance et à l'équilibre phosphocalcique du corps humain. 

Peau et fonction d'élimination


La Peau, par la sueur et le sébum, joue un rôle fondamental dans l'élimination des déchets et des toxiniques de l'organisme : c'est un émonctoire. 

Pour que notre organisme fonctionne correctement, il faut un bon équilibre métabolique entre les entrées d'énergie, leur transformation, leur élimination. Le corps est un transformateur d'énergie. Il réceptionne les énergies venant de l'extérieur (l'alimentation, l'air respiré, le soleil) par les voies digestive, respiratoire et cutanée, les transforme pour les rendre utilisables par l'organisme. Les énergies transformées sont dépensées et le surplus d'énergie éliminé.

Ainsi, la qualité de l'alimentation, de l'air respiré, et l'exposition solaire raisonnable, sont des éléments fondamentaux pour être et conserver une bonne santé. Mais la fonction d'élimination des déchets par les intestins, le foie et la vésicule bilaire, l'appareil respiratoire et la peau l'est tout autant. Quand la quantité de déchets et toxines dépasse la capacité d'élimination, ces substances toxiques s'accumulent et des perturbations apparaissent. Cela explique en partie l'apparition de pathologies cutanées telles que l'acné, les furoncles, l'eczéma en lien avec un organe cible dont les capacités d'élimination des déchets sont dépassées. 

C'est la raison pour laquelle il est illusoire de pouvoir prendre en charge les maladies de la peau en ne s'occupant que la partie immergée de l'iceberg, en l'occurence, de la peau! Retrouver une peau belle et saine ne peut se concevoir qu'en retrouvant un organisme sain, c'est à dire un bon équilibre de Vie et pour la Vie !

Les déchets proviennent de l'extérieur du corps par la suralimentation ou une alimentation de mauvaise qualité (graisses saturées, sucreries, alcool,café, excès de sel, pollution des aliments par les insecticides, herbicides, engrais, additifs alimentaires, les fermentations intestinales...), des médicaments chimiques et de synthèse, du tabac, de la pollution de l'air ou de l'air dévitalisé en zones confinées... la source interne des déchets vient de l'usure de l'organisme (débris cellulaires, déchets protéiques..) et favorisée par des modes de vie stressant issus du "toujours plus" (de rendement, d'activités, d'argent, de consommations...) qui ne respectent plus les rythmes biologiques, l'être humain, notre planète Terre. 


  

NoteDermatologie4.765basée sur51visiteurs
Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
04 67 58 58 55
Prendre rendez-vous en ligne