Peau et aromathérapie à Montpellier

Huiles essentielles

Affinité pour la peau

Aromathérapie

Contrôle qualité indispensable

Précautions d'emploi

Plantes aromatiques et médecine


A partir du 1er Juillet 2019, le Dr Ligeron vous accueillera dans son nouveau cabinet situé à Saint Gély du Fesc, impasse des 3 pointes

Les huiles essentielles sont les essences subtiles qui proviennent de la distillation par entraînement à la vapeur d'eau des plantes aromatiques ou de l'expression mécanique pour les zestes d'agrume. Utilisées depuis des millénaires, sur tous les continents, en Australie, en Chine, en Egypte, en Arabie, en Inde (médecine ayurvédique), d'abord sous forme d'infusions, macérations, fumigation, les plantes aromatiques aident les humains à guérir. Plus près de nous, dans la Grèce Antique, Hippocrate, le père de la médecine moderne, cite abondamment les huiles essentielles pour leurs capacités curatives.

 

A fleur de peau...huiles essentielles et peau


Les huiles essentielles ont une affinité remarquable pour la peau. La voie d'administration cutanée est celle qui permet la plus grande facilité d'utilisation. Elle permet en outre d'utiliser les doses les plus importantes avec une relative inocuité. Lipophiles, elles pénètrent à travers l'épiderme et par les annexes pilosébacées et les glandes sudoripares pour atteindre le derme avant de diffuser dans la microcirculation périphérique puis la circulation générale. En fonction de la concentration en huile essentielle et de l'huile végétale utilisée pour leur dilution, la pénétration à travers les différentes couches du tégument ne sera pas la même. A titre indicatif, la plupart des préparations cosmétiques contiennent seulement 1% d'huile essentielle. Si l'on souhaite une réparation cutanée, une concentration de 3% est nécessaire. Des concentrations plus élevées (de 10 à 30%) permettent une action systémique. Dans certains cas, elles seront utilisées pures, dans la lutte contre un processus infectieux par exemple. 

L'huile végétale associée a également son importance. On peut retenir que plus l'huile végétale est épaisse ou grasse, plus le mélange reste en surface, au niveau de la couche cornée ou de l'épiderme. C'est le cas par exemple des préparations contenant du beurre de karité ou de l'huile d'avocat. Les huiles plus fluides comme l'huile végétale de macadamia, ont une pénétration plus profonde dermique. L'huile de Jojoba, l'huile d'argan, sont remarquables pour leurs propriétés hydratantes sur peaux sèches. Elles sont intéressantes sur peaux grasses. 

Le dr Dominique Baudoux, pharmacien aromatologue, qui contribue de manière remarquable à nous enseigner les huiles essentielles, n'hésite pas à parler de cosmétique intelligente. Il serait bien triste d'appliquer chaque jour sur notre peau ces merveilles que sont les huiles végétales et essentielles en oubliant que c'est l'âme des plantes qui rentre en contact avec elle! Car vraiment, le parfum et ses notes de tête, de corps ou de coeur des huiles essentielles est là pour réenchanter nos vies. Chaque matin, un peu plus, les fragrances subtilement, nous connectent ou reconnectent à la vie, à l'essentiel en nous. Qui utilise ces trésors sur sa peau se détourne bien vite du coté insipide des cosmétiques chimiques! Que dire des odeurs chimiques, ô combien repoussantes! 

La peau est le reflet de notre âme, et la caresse de l'huile essentielle un geste d'amour. Et soyez en sûr, chaque jour un peu plus, la peau change, se renouvelle, rajeunit grâce à ces concentrés de vie que sont les huiles essentielles.

Et ne peut-on être profondément émus en pensant qu'il faut 1000kg de sommités fleuries d'Hélicryse italienne, ramassées à la main, dans des draps de coton, pour obtenir 1kg d'huile essentielle! Que de travail, de sueur, de passion pour un" petit " flacon de 5 ml d'huile essentielle! Je peux vous dire qu'aller respirer le parfum d'une distillerie Corse d'immortelle, laisse un souvenir inoubliable.

Cosmétique oui... mais en pleine conscience!

 

Aromathérapie


L'histoire a commencé pour moi avec l'amour des parfums et celui de la nature, et l'expérimentation sur moi-même et mes proches, de l'efficacité thérapeutique des huiles essentielles. Elles ont ainsi fait leur entrée tambour battant au sein de notre famille dans des pathologies aussi variées que les rhumes, les angines, infections urinaires, les petits bobos, piqûres d'insecte, hématomes, entorses, coups de blues, insomnies... Et croyez le...plus nous les utilisions...et moins nous étions malades! Notre santé physique et psychique s'est trouvée considérable améliorée.

J'ai cherché alors à apporter de nouvelles réponses, de nouveaux soins à des patients souffrant de maladies cutanées si souvent récidivantes... J'ai commencé mon apprentissage des Huiles essentielles par l'aromathérapie analytique scientifique, la plus souvent enseignée aux professionnels de santé médicaux ou paramédicaux. Cette approche pharmacologique est intéressante pour la connaissance des familles biochimiques, de leur propriété thérapeutique (exemple : les esters terpéniques, dont font partie les huiles essentielles de lavande, patit grain de bigarade, L'Ylang Ylang  ont des propriétés calmante sédative, antiinflammatoire, antalgique, antispasmodique..) de leurs contre-indications ou effets secondaires éventuels. Cette vision de l'aromathérapie aborde les huiles essentielles à travers leur profil biochimique, les molécules qui les constituent (Ex : le Géranium Rosat D'Egypte ou pelargonium asperum Cv Egypte, souvent utilisé en dermatologie peut contenir 94 molécules dont les plus connues sont le linalol, le géraniol,le citronellol). La notion de chémotype est ici fondamental et devrait figuré sur chaque flacon d'une huile essentielle botaniquement certifiée. En effet, une plante aromatique ne synthétise pas les mêmes substances biochimiques en fonction de son biotope c'est à dire, en fonction de la nature du sol, du soleil, de l'altitude, des conditions climatiques dans lesquelles elle pousse! Par exemple, le romarin produit 3 huiles essentielles différentes : le Romarin chémotype verbénone en Corse, le Romarin chémotype bornéone en Provence, le Romarin chémotype 1,8 cinéole au Maroc. Ainsi, l'utilisation thérapeutique de l'huile essentielle sera très différente selon les cas. Cette approche s'avère très intéressante dans le traitement ponctuel des infections cutanées, mycose, herpès, staphylocoque pour ne citer qu'elles.

Mais les huiles essentielles sont bien plus qu'un profil biochimique! Et une vision trop restrictrice qui viserait à n'attribuer l'efficacité des huiles essentielles qu'à une simple molécule biochimique tendrait à s'éloigner de l'essentiel! L'expérience montre chaque jour, que les huiles essentielles agissent sur nos émotions. Qui a respiré l'Huile essentielle de Fragonia QBI aura pu expérimenter que ses pensées se clarifiaient, ses poumons se dilataient,qu'un sentiment d'apaisement, de douceur et de joie l'enveloppait.. Aurait elle été utilisée dans un mal de gorge ?...peut être, l'antisepsie d'une plaie?...c'est possible! Les huiles essentielles, d'une merveilleuse complexité, ont de quoi nous surprendre...

 

Contrôle qualité des huiles essentielles : l'indispensable préalable


La première chose à savoir concernant les huiles essentielles, c'est qu'elles ne sont pas et loin s'en faut, toutes de la même qualité! Il existe des huiles de catégorie commerciale, d'autres 100 % pures et 100 % naturelles, et enfin des huiles de haute qualité ou très haute qualité, la plupart du temps chémotypées, qui sont les seules qui devraient être utilisées en cosmétique et en thérapeutique. Il faut savoir aussi que le label biologique ne garantit pas toujours la qualité de l'huile essentielle. Certaines huiles coupées, dénaturées, associées à des produits chimiques peuvent s'avérer irritantes, allergisantes et toxiques pour la peau.

 

Précautions d'emploi des huiles essentielles


Ce chapitre ne se veut pas exhaustif. Il ne détaillera pas l'ensemble des contre indications ou précautions d'usage des huiles essentielles mais rappelle qu'on ne s'improvise pas aromathérapeute ! La connaissance des huiles essentielles nécessite de longues années d'apprentissage et d'expérimentation et...de patience car elles sont longues à délivrer leur secret... et les distillateurs amoureux de la Terre et du végétal , les passionnés des essences en savent quelque chose...et pour ma part, j'ai l'humilité de penser que je n'en suis qu'au tout début de l'aventure, mais j'ai à coeur de transmettre ce que j'ai appris.

Comme toute pharmacopée, les huiles essentielles nécessitent quelques précautions d'emploi et leur utilisation chez la femme enceinte ou allaitante et les petits enfants est soumise à restriction. Pour ne citer qu'un exemple, l'emploi des huiles essentielles contenant des cétones (comme la menthe poivrée, le romarin à camphre ou à verbénone), en raison de leur risque de neurotoxicité, sont alors contre indiqués. Chez les enfants avant 30 mois, l'huile essentielle de menthe poivrée ne doit pas être appliquée à proximité du cou, de la nuque ou du visage en raison du risque de spasme laryngé. Il convient donc de ne pas perdre de vue que si les huiles essentielles sont bien souvent d'une remarquable efficacité, leur risque de toxicité est bien réel en cas de mésusage. 

Certains effets secondaires sont à connaître plus particulièrement en dermatologie : la photosensibilité, la dermocausticité et les risques d'allergies cutanées. Il faut éviter l'exposition solaire pendant 24 h après application de certaines huiles essentielles, les zestes d'agrumes (citron, mandarine, clémentine, combawa, pamplemousse) notamment. La bergamote est aussi photosensibilisante par voie interne. De plus, certaines huiles essentielles dermocaustiques, doivent impérativement être diluées (20% HE max pour 80% Huile végétale) avant d'être appliquées sur la peau. C'est le cas des HE contenant des phénols aromatiques, et les aldéhydes aromatiques. Pour ce qui est des réactions allergiques, elles dépendent du terrain du patient. Toutefois, les molécules les plus responsables des phénomènes allergiques sont les lactones sesquiterpéniques, l'aldéhyde cinnamique, les phénylpropanoides,et les hydroperoxydes. 

Sur terrain allergique avéré, et en cas de nécessité, des tests cutanés au plis du coude pourront être effectués et la voie digestive de prise des huiles essentielles s'avère préférable à l'application cutanée, exception faite d'une goutte sous la plante des pieds. 

Encore une fois, la vigilance s'impose pour la sélection d'huiles essentielles de qualité irréprochable. Les huiles essentielles d'espèce botaniquement certifiée, chémotypée, de plante sauvage ou issue de l'agriculture biologique, la qualité de la distillation, une huile 100% naturelle (sans produit chimique) et 100% pures (exemptes de l'ajout d'autres Huiles essentielles de qualité proche) sont autant de critères qui orientent vers la qualité d'une huile essentielle. Le conseil de votre aromathérapeute, qui plus est s'il connaît le producteur d'huiles essentielles, sa qualité humaine et éthique guidera efficacement votre choix. 

En effet, il conviendra de faire la différence entre allergies cutanées vraies et irritation ou intolérance en lien avec l'application d'une huile frelatée ou un mésusage. 

 

NoteHuiles essentielles et peau Dr Ligeron4.905basée sur21visiteurs
Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
04 67 58 58 55
Prendre rendez-vous en ligne